Le menu

NON à la vaccination massive des enfants contre les papillomavirus

Je suis le Professeur Henri Joyeux, cancérologue et chirurgien.

Je vous écris car le Haut Conseil de Santé publique a publié un rapport qui préconise :

  • d’introduire massivement dans les écoles la vaccination contre les papillomavirus (HPV), pour essayer de lutter contre le cancer du col de l’utérus et d’autres infections sexuellement transmissibles;
  • d’abaisser à 9 ans l’âge de la vaccination, pour les filles comme pour les garçons.

A mon avis, cela ne peut qu’être le résultat du lobbying des labos pharmaceutiques internationaux.

Les 2 vaccins actuels appelés Gardasil et Cervarix, comportent des risques d’effets indésirables graves.

Pire, ils vous cachent que ces vaccins ne protègent pas du tout à 100 % contre le cancer du col de l’utérus. La protection est à peine de 70 % !

Cela veut dire qu’une personne vaccinée a toujours 30 % de risque d’attraper le cancer du col de l’utérus.

Les papillomavirus se transmettent par voie essentiellement sexuelle. Cela signifie que le vaccin ne devrait concerner que les populations à risque.

Vacciner massivement les petites filles (et bientôt aussi les petits garçons) dans les écoles n’a aucun sens.

C’est leur faire prendre un risque qui, dans beaucoup de cas, n’est pas justifié.

N’acceptez pas que les Autorités appliquent à votre enfant une mesure sanitaire qui n’est pas faite pour lui.

Source : Henri Joyeux, cancérologue et chirurgien




Conférences

Pendant les trente-sept années durant lesquelles j’ai donné des conférences, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes merveilleuses, des personnes qui recherchaient la lumière.

» Lire plus

Forum
Conditions d'utilisation du Forum
Laissez un commentaire
Insolite
Les liens utiles
Plan du site

Les dernières news

Fin de partie pour la Cabale. : Le -19/04/2018 à 19h03

La faction de la Mafia Khazar qui a essayé de déclencher la Troisième Guerre Mondiale et tuer 90% de l’humanité vit maintenant ses derniers moments, selon de multiples sources concordantes. Les indices les plus évidents en ont été le décret présidentiel et une annexe de 636 pages, publiés le 1er mars par le Président des États-unis Donald Trump et le Département de la Défense, qui ouvrent la voie à des tribunaux similaires à ceux de Nuremberg.
À lire dans "L'Évènement"

Opération, divulgation. 22 janvier 2018. : Le -11/04/2018 à 18h54

Ce n’est pas parce que vous ne pouvez pas voir ce qui se passe vraiment que cela ne veut pas dire qu’il ne se passe rien en coulisse !
À lire dans "l'Évènement".

VOIR TOUS LES MESSAGES

Les navigateurs

Le site de Transition 2017 est structuré avec les dernières versions des navigateurs :
Google chrome ,
Microsoft Edge,
Mozilla Firefox,
Opera,
Maxthon
et finalement Safari pour PC en français.

Pour me contacter


Copyright © 2018 de Transition2017
Tous les droits sont réservés

Mise à jour le : 22 | 04 | 2018