Le menu

Trump est un Président pour la Vérité sur le 11 septembre !

La Maison Blanche a été truffée d'appareils d'écoute par "l'État Profond" pour empêcher de divulguer des infos sur les attentats du 11 septembre 2001 !

Secret 11/9 : Trump échappe à un piège tendu dans la Maison Blanche !

Selon www.whatdoesitmean.com/index2353.htm , un incroyable bulletin d'action urgente du ministère des Affaires étrangères (MoFA) circulant au Kremlin aujourd'hui révèle une conversation entre le ministre des Affaires étrangères Sergei Lavrov et le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, le 6 août 2017 à Manille. Les américains ont révélé que le président Donald Trump a été obligé d'être évacué de la Maison Blanche après la découverte que la Maison Blanche était truffée par d’innombrables dispositifs d'écoute implantés dans l'ensemble des bâtiments et dont le but était de s'assurer qu'aucune preuve liée aux attaques du 11 septembre 2001 (11/9) ne puisse être discutée à n'importe quel niveau.

Bien que beaucoup dans l'establishment des médias américains croient que Trump a décidé de se présenter à la présidence en 2011, alors qu'il était ouvertement ridiculisé par le régime d'Obama lors du dîner annuel du Correspondant de la Maison Blanche, le secrétaire Tillerson a déclaré au ministère Lavrov que c'était en 2009 que Trump s'est décidé à devenir président, et cela était dû à l'assassinat de son amie personnelle très proche Beverly Eckert. Beverly Eckert était l'un des membres fondateurs du Comité directeur familial du 11 septembre, 9/11 Family Steering Committee, qui était une organisation de douze proches des victimes des attentats du 11 septembre 2001 contre World Trade Center à New York et dont le mari Sean Rooney, a été tué dans cette attaque.

Sean Rooney était le vice-président de la compagnie d'assurance mondiale de Trump, Aon Corporation, qui, en 2005, a versé à Trump 17 millions de dollars pour des dommages causés par des ouragans à son club privé de Mar-a-Lago à Palm Beach, en Floride, et auquel Trump a également payé 300,000 $ en 2016 pour assurer sa campagne présidentielle.

Trump était «profondément blessé» lorsque son «ami fidèle» et courtier d'assurance d'Aon, Sean Rooney, a été tué le 11 septembre 2001, ce qui explique pourquoi Trump soutenait les efforts de Beverly Eckert pour découvrir la vérité derrière cet attentat sous faux drapeau. Mais voilà qu’elle-même fut assassinée 6 jours après avoir rencontré le président Obama. Les experts russes du renseignement avaient à l’époque soupçonné cette attaque à l'EMP (Par impulsion électromagnétique) qui visait l'avion sur lequel elle était passagère et que nous avions détaillé dans notre rapport du 14 février 2009 intitulé "Top témoin du 11 septembre 2001 assassiné à New York Plane Shootdown". ("Top 9/11 Witness Assassinated In New York Plane Shootdown".)

Après avoir pris ses fonctions, le secrétaire Tillerson a expliqué au ministre Lavrov que le président Trump a été immédiatement attaqué par des agents "Deep State" au sein du gouvernement américain lorsqu'il a commencé à demander des documents classifiés concernant l'attaque du 11 septembre 2001. Les forces de "Deep State" ont ensuite imposé à Trump un procureur spécial nommé Robert Muller.

Or Robert Muller est depuis longtemps un opérateur du "Deep State" qui, en 2005, a personnellement commandé une enquête du Grand Jury sur le pardon du président Bill Clinton, du fugitif international Marc Rich, qui fut détenu pour de nombreuses raisons jamais Expliquées, et que le président Clinton avait pardonné quelques heures avant son départ du bureau, mais qui avait reçu de la femme de Marc Rich, Denise Rich, des millions de "donations".

Cependant, le plus important à noter à propos de Robert Mueller, c'est qu'il était aussi à l'avant-garde de l'enquête relative à la fausse attaque dite "l’Anthrax Attack" post 9/11 par le "Deep State", qui était une série d'attaques qui ont débuté la semaine après le 11 septembre, en utilisant des spores militaires de l'anthrax militarisées de l'armée américaine, mais dont l'enquête menée par Mueller a ciblé un homme innocent nommé Steven Hatfill, dont la vie fut détruite, et une Cour fédérale américaine a ordonné à Robert Mueller de payer 5,8 millions de dollars à Hatfill. Naturellement, personne d’autre n’a jamais été accusé pour cet autre crime du 9/11 accompli lui aussi par "Deep State".

Mais le président Trump était parfaitement au courant des plans de Robert Mueller contre lui. Tillerson a révélé au ministre Lavrov qu'un procureur de l’équipe Mueller demanda des documents à la Maison Blanche relatifs au 9/11, qui n'avaient été discuté qu’entre deux parties au bureau ovale de la Maison Blanche la semaine précédente.

Craignant que la Maison Blanche n’ait été mise sous écoute, le nouveau chef d'état-major du président Trump, le général John Kelly, a ordonné vendredi (4 août 2017) à tous les membres du personnel de la Maison-Blanche d'évacuer immédiatement le bâtiment exécutif Eisenhower où il a informé les hauts fonctionnaires de la Maison-Blanche sur la "situation de fuite". Alors que, en même temps, une unité militaire spécialisée du Service Clandestin de Défense (DCS)- qui est un bras de l'Agence de Renseignement de Défense (DIA) - a balayé l'ensemble des bâtiments de la Maison Blanche pour détecter et détruire les appareils d'écoute.

Le secrétaire Tillerson a révélé au ministre Lavrov que le DCS a découvert que la Maison Blanche était "criblée" avec des dispositifs d'écoute implantés par l'ancien régime d'Obama pendant une soi-disant "Rénovation" mystérieuse de ce manoir qui a débuté en septembre 2010 et a duré deux ans.

Après la découverte choquante que la Maison-Blanche a été "criblée" avec des dispositifs d'écoute, le secrétaire Tillerson a encore révélé au secrétaire Lavrov que le général Kelly a ordonné immédiatement d’évacuer le président Trump vers son golf privé du New Jersey, et a ordonné que la Maison Blanche elle-même soit "complètement éviscérée".

Les analystes du renseignement russe déclarent que ce rapport du secrétaire Tillerson au ministre Lavrov devrait être "réputé comme vrai" car coïncidant avec ce qui a été observé. La presse américaine a été attristée de constater que, le vendredi dernier (4 août 2017) le président Trump prenait un "congé" de 17 jours sans préavis et non planifié - et qui a été suivi 24 heures plus tard, et encore une fois sans préavis et imprévu, que la Maison-Blanche était immédiatement totalement évacuée et fermée pour des "rénovations".

Lors de l'évacuation par le président Trump de la Maison Blanche par le général Kelly, l'un de ses meilleurs alliés, l'ancien président de la Chambre, Newt Gingrich, a accusé Robert Mueller de "représenter" le Deep State et que les agents de "Deep State" alignés sur Mueller sont infiltrés dans tout le gouvernement des États-Unis. Ils sont un défi continu contre Trump, ce qui a conduit l'ancien responsable de l'administration Reagan, David Stockman, à émettre un grave avertissement indiquant : "Le résultat est que le 'Marais dont parlait Trump' est tellement incontrôlable que cela finira par réduire Trump en viande hachée".

Ce bulletin conclut cependant avec des analystes de MoFA qui contestent la déclaration de Stockman, car Trump a déjà vaincu le régime de Clinton, le régime de Bush, le régime d'Obama, le parti démocrate, le parti républicain et les médias traditionnels pour monter à la présidence. De plus, il se prépare déjà pour les prochaines batailles.

L'un des plus grands animateurs radio des Amériques, Michael Savage, prévient le "Deep State" d’une guerre civile s’il essayait de supprimer Trump du pouvoir :

"Depuis la fin de la guerre civile, la nation n’a jamais été plus divisée. Les lignes de combat ont été dessinées: les nantis contre les non-nantis. Je vous préviens. Des millions d'Américains se révolteront si les globalistes retirent le président Trump du bureau ou le rendent impuissant ... c'est ce qui se passera dans ce pays. Vous n'avez pas encore vu la violence de la foule dans ce pays..."

Hanniabal GENSERIC, http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/08/secret-119-trump-echappe-un-piege-tendu.html

Source : https://changera.blogspot.ca/2017/08/trump-president-pour-la-verite-sur-le.html




Conférences

Pendant les trente-sept années durant lesquelles j’ai donné des conférences, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes merveilleuses, des personnes qui recherchaient la lumière.

» Lire plus

Forum
Conditions d'utilisation du Forum
Laissez un commentaire
Insolite
Les liens utiles
Plan du site

Les dernières news

L'occident est contrôlé par des pédophiles sataniques. : Le -30/08/2017 à 19h40

Le président russe Vladimir Poutine s’est prononcé contre l’épidémie des réseaux de pédophile qui ont pris le contrôle des États-Unis, du Royaume-Uni et d’autres nations Occidentales.
Poutine applaudirait sans aucun doute les efforts du Président Trump dans l’organisation de l’arrestation d’environ 1,500 pédophiles sur le sol américain quelques semaines après son arrivée à la Maison Blanche. Où étaient « les progressistes » et « les libéraux » quand cela s’est effectivement produit? Criant toujours d’Hillary?

La fable du Russiagate. : Le -23/08/2017 à 16h08

The Nation pulvérise la fable du « Russiagate » qui a servi d’excuse pour imposer encore plus de « sanctions » à la Russie

Le Russiagate restera dans l’histoire comme un des plus gros mensonges jamais inventés par les agences de renseignement US.

Alex Christoforou – TheDuran – 11 août 2017

The Nation vient juste de publier un article exceptionnel, qui fait table rase de la fable du « Russiagate ».

Nous conseillons vivement aux lecteurs de TheDuran de cliquer sur le lien ci-dessous et de lire tout l’article qui révèle, en détail, le mensonge Hillary-Clinton-État Profond-CND sur la Russie.

VOIR TOUS LES MESSAGES

Les navigateurs

Le site de Transition 2017 est structuré avec les dernières versions des navigateurs :
Google chrome ,
Microsoft Edge,
Mozilla Firefox,
Opera,
Maxthon
et finalement Safari pour PC en français.

Pour me contacter


Copyright © 2017 de Transition2017
Tous les droits sont réservés

Mise à jour le : 17 | 09 | 2017