Le menu

M. Donald Trump.

M. Donald Trump est un personnage controversé. Mais comme dans tous les sujets, il faut regarder les deux côtés de la médaille. Il y a la face « A » et la face « B ».

La face « A »

Dans la face « A », c’est tout ce qu’on voit de lui à première vue, tout ce que les médias disent de lui.

Il est un politicien sans expérience. D’ailleurs il l’a dit lui-même qu’il n’était pas un politicien.

Il est impulsif, il peut être provoquant, il peut être accusateur.

Sa devise « America First » fait peur à beaucoup de personnes, même aux chefs d’états des autres pays.

La face « B »

Il est direct. Avec lui, on sait ce qu’il pense, contrairement à d’autres chefs d’états qui tournent autour du sujet, qui patinent.

Lui, il aime son pays. « Make America Great Again ».

Il a dit qu’il ne se mettrait à genoux devant personne.

Il est indépendant de fortune. Il n’est pas là pour avoir une « Job », pour avoir un bon salaire. D’ailleurs il a dit qu’il ne toucherait pas à son salaire de président.

Son plus grand fait d’arme jusqu’ici : en étant élu, il a infligé à la Mafia internationale une défaite historique, la plus grande défaite jamais infligée à la Mafia. Ce mouvement avait commencé avec l’élection de M. Barak Obama. Mais cela s’est amplifié et s’est concrétisé lors de son élection.

Il a vaincu l’establisment, le peuple a voté pour lui parce qu’il a parlé de sujets que le peuple voulait entendre.

Mme Hilary Clinton était la candidate de l’establisment, de la Mafia, la Mafia des Clinton, des Bush, des Soros. La Mafia des Banques, de multinationales.

Jamais un homme n’avait réussi à vaincre la Mafia. John Kennedy, Robert Kennedy ont essayé, ils ont été assassinés. M. Obama aurait voulu, on l’a menacé, il avait les mains liées.

Une autre décision importante de M. Trump, il a ouvert une vaste enquête sur la pédophilie. Jusqu’ici, les enquêteurs ont découvert un vaste réseau répandu en Amérique, en Europe et jusqu’au Vatican.

Une autre décision importante de M. Trump, il s’en prend au trafic de la drogue. D’ailleurs sa décision de construire un mur entre les États-Unis et le Mexique, ce n’est pas seulement pour empêcher l’immigration clandestine, c’est aussi pour empêcher le trafic de la drogue entre ces deux pays. À la tête de ce trafic, on retrouve les Bush.

Je ne sais pas si M. Trump va réussir ces trois grands projets, mais jusqu’ici jamais personne n’avait osé s’attaquer à ces grandes institutions.

Bien des gens ne semblent pas prendre conscience de l’importance de cette lutte. On est tellement habitué à vivre esclave des Banques, des systèmes politiques qu’on ne voit pas comment on pourrait vivre autrement. Et quand un homme s’attaque à ces systèmes, on a peur, cela nous dérange.

C’est exactement ce qui se passe. Tous les médias sont contre lui. Bien sûr, les médias sont contrôlés par la Mafia.

La Mafia va continuer à lutter jusqu’au bout pour ne pas perdre le contrôle. Les membres de la Mafia vont tout tenter pour l’empêcher de réussir, pour le détruire. M. Soros, a dit qu’il voulait détruire son administration. M. Soros a perdu des millions dans la dernière élection, il soutenait Mme Clinton.

La peur

Plusieurs ont peur le lui.

Il faut se rappeler que le président des États-Unis n’a pas beaucoup de pouvoir. Tout ce qu’il propose doit être entériné par la chambre des représentants et le sénat.

Et puis, il faut espérer qu’il sera bien conseillé par les membres de son administration.




Conférences

Pendant les trente-sept années durant lesquelles j’ai donné des conférences, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes merveilleuses, des personnes qui recherchaient la lumière.

» Lire plus

Forum
Conditions d'utilisation du Forum
Laissez un commentaire
Insolite
Les liens utiles
Plan du site

Les dernières news

Poutine et Trump contre la mondialisation. : Le -13/12/2017 à 04h24

Poutine et Trump à la face des leaders du G20 : Votre Nouvel Ordre Mondial est mort !

Au cours de la photo-op ci-dessous entre le président russe Vladimir Poutine et le président américain Donald Trump, Poutine ne pouvait pas aider à faire connaître ses sentiments sur les leaders mondialistes réunis au G20.

Une femme de la foule a demandé à Poutine s'il souriait parce qu'il appréciait vraiment Donald Trump; Poutine resta souriant mais a dit : "Je souris parce que le Nouvel Ordre Mondial (NOM) est agonisant !"
À lire dans "Trump".

Expulsion des employés du gouvernement de l'ombre. : Le -05/12/2017 à 19h27

Le secrétaire d'état Rex Tillerson expulse les employés du gouvernement de l'ombre

Le 18 février 2017 - Rex Tillerson a expulsé tous les employés du gouvernement de l'ombre travaillant au 7ème étage du bâtiment du département d'État.
À lire dans "Trump".

VOIR TOUS LES MESSAGES

Les navigateurs

Le site de Transition 2017 est structuré avec les dernières versions des navigateurs :
Google chrome ,
Microsoft Edge,
Mozilla Firefox,
Opera,
Maxthon
et finalement Safari pour PC en français.

Pour me contacter


Copyright © 2017 de Transition2017
Tous les droits sont réservés

Mise à jour le : 10 | 12 | 2017