Le menu

Être heureux

Lors d’un séminaire consacré aux couples à l’Université de Fresno (Californie), un des conférenciers a demandé à une femme dans l’assistance : « Votre mari vous rend-il heureuse? Vous rend-il vraiment heureuse? »

À ce moment, le mari a relevé la tête, totalement sûr de lui. Il savait que son épouse répondrait par l’affirmative car elle ne s’était jamais plainte pendant leur mariage. Cependant, sa femme a répondu par un “non” tonitruant, un “non” bien catégorique ! « Non, mon mari ne me rend pas heureuse! » Son mari était complètement déconcerté, mais elle a continué : « Mon mari ne m’a jamais rendue heureuse et il ne me rend pas heureuse ! Je suis heureuse ! »

« Le fait d’être heureuse ou pas ne dépend pas de lui, mais de moi. Mon bonheur ne dépend que d’une seule personne : moi. C’est moi qui décide que je serai heureuse dans chaque situation et à chaque moment de ma vie, car si mon bonheur dépendait de quelqu’un, de quelque chose ou d’une circonstance sur la face de la terre, j’aurais de graves problèmes.

Tout ce qui existe dans cette vie change en permanence : l’être humain, la richesse, mon corps, le climat, ma volonté, les plaisirs, les amis, ma santé physique et mentale. En fait, la liste est interminable. Je dois décider d’être heureuse indépendamment de tout le reste. Que ma maison soit vide ou pleine : je suis heureuse ! Que je sorte accompagnée ou seule : je suis heureuse ! Que je gagne un bon salaire ou non : je suis heureuse !

Je suis aujourd’hui mariée mais j’étais déjà heureuse célibataire. Je suis heureuse par moi-même. J’appelle des “expériences” les autres choses, personnes, moments, situations. Elles peuvent ou non m’apporter des moments de joie ou de tristesse. Quand une personne que j’aime meurt, je suis une personne heureuse qui vit un moment inévitable de tristesse.

J’apprends grâce aux expériences passagères et je vis celles qui sont éternelles comme aimer, pardonner, aider, comprendre, accepter, consoler.

Certaines personnes affirment : aujourd’hui je ne peux pas être heureux parce que je suis malade, parce que je n’ai pas d’argent, parce qu’il fait très chaud, parce qu’il fait très froid, parce que quelqu’un m’a insulté, parce qu’une personne ne m’aime plus, parce que je n’ai pas su me mettre en valeur, parce que mon mari n’est pas tel que je l’espérais, parce que mes enfants ne me rendent pas heureux, parce que mes amis ne me rendent pas heureux, parce que mon travail est inintéressant, et ainsi de suite.

J’aime la vie que je mène mais pas parce que ma vie est plus facile que celle des autres. C’est parce que j’ai décidé d’être heureuse et je suis responsable de mon bonheur. Quand j’enlève cette obligation à mon mari et à toute autre personne, je les libère du poids de me porter sur leurs épaules. Leur vie est beaucoup plus légère. Et c’est ainsi que j’ai réussi à avoir un mariage heureux tout au long de ces années. »

La morale de cette histoire ? vous l’avez devinée :

Ne laissez jamais entre les mains d’une autre personne une responsabilité aussi grande que d’assumer et de susciter votre bonheur.

Soyez heureuse et heureux, même quand il fait chaud, même quand vous êtes malade, même quand vous n’avez pas d’argent, même quand une personne vous a blessé ou blessée, même quand on ne vous aime pas ou que l’on ne vous estime pas à votre juste valeur. Un conseil valable pour les femmes et les hommes de tout âge.

A PARTAGER !

Source : Inconnu




Conférences

Pendant les trente-sept années durant lesquelles j’ai donné des conférences, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes merveilleuses, des personnes qui recherchaient la lumière.

» Lire plus

Forum
Conditions d'utilisation du Forum
Laissez un commentaire
Insolite
Les liens utiles
Plan du site

Les dernières news

Le véritable nettoyage va commencé. : Le -17/02/2018 à 02h23

La première chose pratique qu’a faite Trump après avoir été investi du pouvoir a été de se rendre au siège de la CIA avec sa garde prétorienne. En apparence, il a promis à la CIA « son soutien à 1000 pourcent », alors qu’au fond, selon les sources de la CIA, Trump a adressé un ultimatum à la CIA de mettre fin au trafic de drogue, d’armes, d’enfants, aux activités des drones, aux mensonges, aux coups pourris, à la corruption politique et à la subversion pour se concentrer sur le renseignement humain et de source publique au profit de l’ensemble du gouvernement et sur le contrespionnage face à des rivaux comme Israël et d’autres ».
À lire dans "l'évènement".

Discours à la nation. : Le -12/02/2018 à 04h06

Discours à la nation

Loin du ton de son discours d'investiture il y a près d'un an déjà, le président Donald Trump a appelé à l'unité des Américains, avant de durcir le ton sur l'immigration, ses rivaux internationaux et surtout sur la « dictature cruelle en Corée du Nord ».
À lire dans "Trump".

VOIR TOUS LES MESSAGES

Les navigateurs

Le site de Transition 2017 est structuré avec les dernières versions des navigateurs :
Google chrome ,
Microsoft Edge,
Mozilla Firefox,
Opera,
Maxthon
et finalement Safari pour PC en français.

Pour me contacter


Copyright © 2018 de Transition2017
Tous les droits sont réservés

Mise à jour le : 18 | 02 | 2018