Le menu

Inversion des pôles

l’affaiblissement du champ magnétique terrestre est confirmé

Les craintes relayées depuis maintenant plusieurs années par de nombreux médias alternatifs, dont le veilleur, selon lesquelles une inversion des pôles magnétiques de notre terre serait en cours, se voient désormais à demi-mot confirmées par les scientifiques.

En effet, après analyse de l’ensemble des données rassemblées par les trois satellites Swarm de l’agence spatiale européenne (ESA), les résultats sont formels et confirment que le champ magnétique qui protège notre planète (la magnétosphère) s’affaiblit, révélant la forte probabilité d’un prélude à une inversion des pôles. Les conséquences qui en découleraient, bien que la science officielle se veuille rassurante, ne laisse rien présager de bon pour l’avenir, et pas seulement concernant notre civilisation – principalement basée sur les technologies -, mais aussi sur l’ensemble de la vie animale comme végétale qui est essentielle à notre survie.

Qu’ont découvert les scientifiques ?

La mission Swarm est composée de trois satellites (Alpha, Bravo et Charlie) lancés en novembre 2013, et en charge d’étudier les changements du magnétisme terrestre. Situés à des orbites variant entre 300 et 530 km d’altitude, Ils embarquent une armada d’instruments parmi lesquels les magnétomètres à saturation de flux (VFM) qui mesurent la direction du champ magnétique et les magnétomètres scalaires absolus (ASM) qui enregistrent l’intensité du champ. Selon l’Agence spatiale européenne :

Le champ magnétique terrestre n’est pas stable et s’inverse à des intervalles irréguliers, qui selon les scientifiques, pouvent varier de 100.000 ans à plusieurs millions d’années. Le dernier changement notable des pôles magnétiques – appelé Brunhes-Matuyama – s’est produit il y a déjà plus de 780.000 ans (soit une période de temps bien plus élevée que l’intervalle moyen entre deux inversions). Ce processus se déroule en plusieurs phases durant lesquelles le champ s’affaiblit à certains endroits, pendant qu’il se renforce à d’autres. Puis les deux champs (positif et négatif) semblent se « dilluer » – un peu à l’image d’un verre contenant de l’eau et de l’huile que l’on secouerait -, laissant ainsi apparaitre plusieurs pôles nord et sud répartis aléatoirement en divers endroits du globe. Enfin, toujours à l’image du mélange eau/huile, la « dissolution » magnétique diminue, et les pôles multiples s’agrègent, permettant la reconstitution de deux pôles bien distincts, mais cette fois inversés.

Or, selon les mesures effectuées sur les six derniers mois, les résultats confirment la tendance à l’affaiblissement de notre magnétosphère, dont le déclin est le plus spectaculaire sur l’hémisphère occidental et notamment en Amérique du Nord, mais aussi dans d’autres zones, comme par exemple le sud de l’Océan Indien ou le champ magnétique s’est renforcé depuis le mois de janvier 2014. Selon l’Institut national des sciences de l’univers, l’intensité du champ magnétique terrestre actuel diminue en moyenne de 5% par siècle, et cette diminution s’est accélérée brusquement depuis 1840.

Selon les analyses géologiques des inversions précédentes, la phase de transition dure au plus un millier d’années. Pendant cette période, « l’intensité du champ chute à moins de 10 % de sa valeur normale » indique Vincent Courtillot dans un article du journal Le Figaro. Auparavant, les chercheurs avaient estimé que le champ magnétique s’affaiblirait d’environ 5 pour cent par siècle, mais les nouvelles données ont révélé que le champ s’affaiblit en fait de 5 pour cent par décennie, soit 10 fois plus rapidement que ce qui avait été suggéré ! De plus, les mesures les plus récentes confirment également que le pôle Nord magnétique, actuellement situé dans la région arctique du Canada, se déplace vers la Sibérie à une vitesse moyenne de 90 mètres par jour !

Le pôle Nord magnétique a dérivé relativement lentement (moins de 10 km/an) en direction de la Sibérie depuis 1834 jusqu’en 1980. A partir du milieu des années 1980, la vitesse de dérive a augmenté fortement pour atteindre 55 km/an environ aujourd’hui (toujours en direction de la Sibérie). Depuis le début des années 2000, cette vitesse semble s’être stabilisée.

S’il continue à ce rythme-là, le pôle Nord magnétique atteindra la Sibérie vers 2040. Ce phénomène d’accélération brutale n’est pas encore complètement expliqué, et pourrait être lié à une augmentation du flux de champ magnétique dans la région polaire Nord du noyau terrestre. Celle-ci serait causée par l’expulsion de lignes de champ magnétique du noyau, selon un mécanisme proche de celui à l’origine de l’apparition des tâches solaires.

Source: http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/




Conférences

Pendant les trente-sept années durant lesquelles j’ai donné des conférences, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes merveilleuses, des personnes qui recherchaient la lumière.

» Lire plus

Forum
Conditions d'utilisation du Forum
Laissez un commentaire
Insolite
Les liens utiles
Plan du site

Les dernières news

Trump, la vérité sur le 11 sept. 2001. : Le -17/08/2017 à 02h33

Trump est un Président pour la Vérité sur le 11 septembre !
La Maison Blanche a été truffée d'appareils d'écoute par "l'État Profond" pour empêcher de divulguer des infos sur les attentats du 11 septembre 2001 !
À lire dans la page "Trump".

Caputo. La Russie et les élections américaines. : Le -03/08/2017 à 19h08

Alors que les Démocrates tentent de maintenir en vie le «dossier russe», qu’ils pensent tenir le bon bout, et espèrent le faire rebondir autour de la rencontre de Donald Trump Jr. avec une avocate russe qui était supposée avoir des dossiers compromettants sur Hillary Clinton, mais n’avait en fait qu’un dossier sur l’adoption d’enfants russes par des Américains entre les mains, trois faits très importants dont aucun de vos médias ne vous parlera jamais viennent encore de gripper le narratif des Démocrates et pourraient se retourner contre eux :
À lire dans "Trump"

VOIR TOUS LES MESSAGES

Les navigateurs

Le site de Transition 2017 est structuré avec les dernières versions des navigateurs :
Google chrome ,
Microsoft Edge,
Mozilla Firefox,
Opera,
Maxthon
et finalement Safari pour PC en français.

Pour me contacter


Copyright © 2017 de Transition2017
Tous les droits sont réservés

Mise à jour le : 20 | 08 | 2017