Le menu

La conscience illimitée

Comment peut-on imaginer, avec la raison, avec le mental ou avec la conscience, ce que c’est que d’être à la fois, un Archange, un brin d’herbe ou le Soleil ? Comment est-ce que notre conscience et notre cerveau peuvent envisager la chose ? Ce n’est pas possible. On peut l’accepter, mais si on l’accepte sans le vivre, ça reste une croyance, ça reste une supposition. Ce n’est pas quelque chose qui est vécu.

Il y a des marqueurs, la paix, la joie. Et ceux qui sont absolus dans une forme savent très bien que, même si la personnalité est là, parce qu’ils sont incarnés, ils savent qu’ils ne sont pas cela, qu’ils ne sont pas la personnalité. Ce n’est pas une supposition, c’est du vécu, ça se passe totalement ici dans la forme, l’Absolu.

Être Absolu, c’est renoncer …

Être Absolu, c’est renoncer à tout ce qui est expérience de la conscience. Donc, c’est impossible à se représenter. Mais quand on y est, à aucun moment on ne peut mettre en doute ce qui se passe.

Quand l’Absolu est connu et reconnu, on est dans une situation où, vraiment, on conçoit le corps qu’on habite, la conscience séparée, comme le Soi, comme des marionnettes. On n’est rien de tout cela et pourtant l’Absolu est dedans.

Mais attention, avec l’intention à ne pas faire de cet Absolu une quête, parce qu’il n’y a rien à chercher.

Les marqueurs de l’Absolu sont la Paix et la Joie.

Donc, si on se pose la question à savoir si on est Absolu, c’est qu’on de l’est pas.

Unité et Absolu

Dans l’Unité, la conscience est présente, elle se regarde elle-même dans un miroir particulier, sans fond. C’est un auto-miroitement.

L’Unité est une contemplation, un état de la conscience.

L’Absolu n’est pas une conscience, c’est ce que nous sommes. La conscience existe sur la scène de théâtre, dans le fauteuil de celui qui regarde, dans le théâtre lui-même. L’Absolu sait qu’il y a un théâtre mais sait aussi parfaitement qu’il n’est rien de ce qui constitue le théâtre, dualité comme unité.

L’Absolu correspond à l’a-conscience. L’Unité correspond à la conscience totale ou, une conscience absolue. L’Absolu n’est en rien concerné par les jeux de la conscience. Constater l’Unité, vivre l’Unité, est un état de la conscience.

Être absolu, c’est être au-delà de tout état et surtout pas une conscience.

L’Absolu se vit après la dissolution ou durant la dissolution. L’Unité se vit en tant que communion de conscience, de Soi à Soi, ou de tout Soi à autre Soi. La conscience est expérience. L’Absolu n’est concerné par aucune expérience, aucune contemplation. La conscience ne peut se saisir de l’Absolu.

L’Absolu c’est le Centre présent en tout Centre. L’Unité, c’est avoir conscience de l’ensemble des consciences, mais ce n’est pas sortir de la conscience.




Conférences

Pendant les trente-sept années durant lesquelles j’ai donné des conférences, j’ai eu l’occasion de rencontrer des personnes merveilleuses, des personnes qui recherchaient la lumière.

» Lire plus

Forum
Conditions d'utilisation du Forum
Laissez un commentaire
Insolite
Les liens utiles
Plan du site

Les dernières news

Élections américaines. : Le -03/12/2016 à 21h07

Les Illuminatis ont subi une terrible défaite. Monsieur Trump n'est pas un laquais des Illuminatis. (La Mafia) Ils ont tout fait ce qui était un leur pouvoir pour l'empêcher de gagner cette élection.Ils ont tout fait pour placer madame Clinton à la Maison Blanche.
Dans "Les Chroniques.

L'ombre sert la lumière . : Le -27/11/2016 à 20h18

Il y a une grande leçon a tiré de cette élection. Pour la première fois le peuple a osé se lever contre l'establishement.
Dans "Les chroniques".

VOIR TOUS LES MESSAGES

Les navigateurs

Le site de Transition 2017 est structuré avec les dernières versions des navigateurs :
Google chrome ,
Microsoft Edge,
Mozilla Firefox,
Opera,
Maxthon
et finalement Safari pour PC en français.

Pour me contacter


Copyright © 2017 de Transition2017
Tous les droits sont réservés

Mise à jour le : 25 | 06 | 2017